Concentration du lait:
ELSA innove

Le 23 mars 2016

ELSA développe sans cesse de nouvelles solutions pour améliorer la santé de ses clients et respecter l’environnement. C’est dans cette optique que l’installation de concentration du lait a été remplacée.

Avec cette nouvelle installation, le traitement du lait maigre utilisé dans la production du yogourt naturel est plus efficace. La machine améliore aussi la concentration des sous-produits, tels que les eaux blanches, les eaux colorées et le petit-lait.

Une technologie de pointe

Comment cette technologie fonctionne-t-elle? Prenons par exemple les eaux blanches. Celles-ci sont un mélange de lait et d’eau obtenu au début et à la fin de la production lors des rinçages sur les différentes installations. Loin d’être jetée, cette mixture est réutilisée pour l’affouragement du bétail et transportée par camion à sa sortie d’ELSA.

Tandis que l’ancienne installation employait une méthode par évaporation, la nouvelle a recours à une technologie de filtration ultra-moderne, par osmose inverse. Elle améliore la concentration de la matière résiduelle, diminuant son volume et son poids.

Et cela a un impact direct sur l’environnement: la matière acheminée par camion pour l’affouragement étant moins volumineuse, il faut moins de camions pour la transporter.

Plus efficace, plus écologique et économique

La nouvelle installation comporte mille avantages. Grâce à elle, le volume des sous-produits passe de 22,3 millions de litres à 11,4 millions de litres par an, soit une réduction de 50%. L’économie d’eau est d’environ 8000 m3 par an, et le nombre de camions employés pour le transport passe de 890 à 460 par année seulement. Autant dire une économie liée aux transports de 950 tonnes de CO2 par an, soit 19 000 aller-retour Paris-Londres en avion pour une personne* !

*Source: greenit.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.